Kickban : l’interview [align]décalée[/align]

Kickban n’est pas qu’une commande IRC permettant de faire partir (de force) les importuns, les trolls, les agents du FBI et les kikoos d’une conversation, il s’agit aussi d’un groupe de rock geek, que j’ai pu interviewer dans une rencontre… Assez décalée, jugez-en vous-même.

Kickban antipode
Kickban, lors d’un concert à l’Antipode, en Octobre dernier (crédit photo : Richoult de la Team Javras)

Le Tatu Barré : Pouvez-vous vous présenter ?

Rémi : On peut.

Damien : Ouais, on peut le faire.

Laurent : Le groupe Kickban est composé de Rémi, Damien et moi-même, Laurent. Damien est à la batterie, je suis à la basse et Rémi fait les guitares et les voix. On fait des morceaux à tendance punk rock et plutôt geek.

Damien : Avec un soupçon de pop.

Comment l’idée de fonder ce groupe est-elle venue ?

Rémi : Bah, à la base, on est tous danseurs étoiles et on avait tous les trois du mal à faire des pointes. Du coup, on était souvent relégués au fond de la classe, on était là, à traîner, et Laurent avait souvent une Game Boy avec lui.

Damien : Mais une vieille Game Boy, hein, à pile, noire et blanche, et il avait Tetris dessus, et on faisait tourner le bousin, au fond de la classe, comme ça, des heures et des heures. À tel point que, le soir, quand je fermais les yeux, j’avais des barres de Tetris qui tombaient devant moi, façon Matrix.

Rémi : Et du coup, on se disait que pour occuper notre journée, parce qu’on allait devenir fous avec Tetris, on a commencé à vouloir faire de la musique. Mais comme on n’était pas assez fort pour écrire des morceaux, on faisait des reprises. Sauf qu’on se gourrait tout le temps, on n’arrêtait pas de faire des fautes, ça créait de nouveaux morceaux par accident et on s’est dit qu’on allait les garder.

Rémi Cieplicki, vous êtes le fondateur du célèbre site Dans Ton Chat, qui répertorie les perles survenues dans des conversations sur des systèmes de messagerie instantanée. À quel point cela vous a-t-il inspiré pour votre groupe ?

C’est dur de donner des exemples précis, mais disons que c’est un peu mon quotidien que de baigner dans les dialogues et l’univers geek, au final, puisque je m’occupe de Dans Ton Chat et de sa communauté tous les jours. Et baigner dedans, de cette façon, ben… Ça m’inspire.

Quelles sont vos principales inspirations ? 

Damien : À l’origine, j’aimais beaucoup Yvette Horner, et je voulais faire de l’accordéon dans le groupe. Bizarrement, ils n’étaient pas d’accord, et pourtant, j’ai beaucoup insisté, je venais avec aux répétitions… Blague à part, j’écoute beaucoup de punk rock des années 90′, comme Green Day et Offsprings, et d’autres groupes moins connus, comme Pennywise. J’ai toujours baigné là-dedans, et c’est quelque chose avec lequel on se rejoint, avec Rémi, parce qu’il s’agit de notre background musical commun.

Laurent : Moi, j’ai plutôt fait du jazz, de la pop et un peu de metal. J’avais déjà fait un peu de punk rock, j’en avais joué sur un site Internet de rencontre entre musiciens, mais je ne l’ai réellement découvert que quand j’ai rejoint le groupe.

Rémi : Pour mes inspirations, ça rejoint pas mal Damien, sauf que j’ai laissé tomber l’accordéon plus vite. Après, c’est surtout punk rock, le côté fun. Ce qui m’inspire le plus par rapport à Kickban, c’est tout ce qui est festif, amusant, qui fait que les groupes s’éclatent vraiment. Ce qui me donne le plus d’idées, c’est de se dire, en voyant d’autres groupes s’amuser : « Ah ouais, ça c’est marrant ! Et nous, que pourrions-nous faire d’aussi marrant ? »

Quelle est votre meilleure chanson, en termes de retour, notamment ?

Damien : Eh bien, en concert, c’est « Erreur de compilation » et « Version Bêta ».

Rémi : En effet, « Version Bêta« , c’est celle qui est le plus sur Internet, que les gens retiennent le mieux, donc elle ressort souvent. Et en concert, donc, il y a le morceau « Erreur de Compilation« , que les gens retiennent bien et aiment beaucoup chanter. En tous les cas, ils s’en souviennent longtemps.

Xbox, Playstation, Nintendo ou Steam ?

Rémi : Baaah… Souris-clavier, hein.

Laurent : Pareil, souris-clavier.

Damien : Alors moi, contrairement aux autres, je joue pratiquement jamais sur PC.

Rémi : Il y a trop de boutons sur un clavier.

Damien : C’est ça, je suis vite débordé, vite perdu. Je joue beaucoup sur console, sur Playstation, mais mon amour de jeunesse, c’était Nintendo, avec la NES, la Super NES, etc…

Vous avez fait la première partie du Concert By Request de Magoyond, en Octobre dernier. Comment êtes-vous entrés en contact avec eux ?

Kickban et Magoyond
Kickban & Magoyond à l’Antipode (crédit photo : Richoult de la Team Javras)

Rémi : Alors, c’était à la dernière fin du monde, quand on était attaqué par des zombis.

Damien : Il y avait des méchants et des gentils.

Rémi : C’est tout à fait ça. Et les membres de Magoyond étaient du côté des gentils et ils nous ont protégés. Depuis, on a une certaine amitié, assez cordiale et il nous arrive de partager de bons procédés. On s’entraide, sur des points et d’autres… Par exemple, quand on a monté le groupe et qu’ils cherchaient une première partie pile au même moment, je leur ai dit « Bah, avec les copains, on fait un groupe, si vous cherchez une première partie, pourquoi pas nous ?« , et ils ont dit « Okay ! »

Damien : Ils nous aiment particulièrement bien parce qu’en fait, dans une autre vie, avant de faire de la musique, Laurent bossait dans les pompes funèbres et il avait un accès assez privilégié aux cerveaux…

Rémi : Il sait prendre soin d’un corps en pleine décrépitude.

Damien : Et niveau bouffe, il sait faire plaisir.

Laurent : En effet, et ça nous a un peu sauvé la mise, parce qu’à l’origine, ils en voulaient un peu à notre tête, ne nous mentons pas.

MagoYond a réalisé son premier véritable clip officiel en compagnie de la JunkFood Factory, « Zone Zéro« . Êtes-vous en tractation avec cette boîte de production, ou une autre, afin de faire de même ?

Rémi : On n’aime pas trop parler du futur, histoire de ne pas faire de promesses qu’on ne peut tenir, de teasing qui n’aboutit à rien… Par contre, ce qu’on peut dire, c’est qu’on fait des clips assez régulièrement. Certes, ils ne sont pas d’une production et d’une qualité qu’on peut attendre d’un « vrai clip », mais ce que l’on veut faire, c’est partager au maximum notre musique, donc on fait des clips moins travaillés, mais on en sort plus.

Damien : On est sur un format un peu podcast, en fait, avec des décors fixes. Vous nous voyez jouer nos morceaux dessus, le visuel ne change pas, au contraire du contenu. On fait aussi de petites intros, avec une qualité et un humour certain, mais c’est plus pour nous faire marrer, nous. Si ça fait marrer d’autres gens aussi, tant mieux. Après, il y a des chansons plus fédératrices, mieux foutues…
Mais on garde le même format pour nos clips. Après, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait et il n’est pas impossible qu’on fasse une fois un clip un peu mieux foutu, un peu plus scénarisé, mais ce n’est pas à l’ordre du jour… Parce que pour le moment, on fait ça avec des potes, c’est un peu du Système D, mais c’est en même temps une marque de fabrique.

Rémi : Et voilà les promesses !

A quand un concert réunissant Kickban, le Naheulband & Magoyond ?

Rémi : Pour faire une réponse courte, mais qui est la totale vérité : « c’est quand ils veulent. » On aime bien les deux groupes, ils font des trucs sympas en plus, donc s’ils veulent jouer avec nous, c’est avec plaisir. La bouteille est lancée dans la mer, espérons qu’elle ne coule pas.

Damien : C’est quoi Magoyond ? C’est un peu comme Daft Punk ?

LTB : C’est Daft Punk avec The Walking Dead.

Damien : Ah okay, je situe.

Le mot de la fin ?

Rémi : Ce serait « paille ».

Damien : Moi, ce serait « Vodka-bière-sirop de citron ». Et aussi « Ecoutez du NoFX et Fat Mike, le dieu du punk-rock ! »

Laurent : « Bon vent ».

Rémi Kickban

Kickban :
Facebook
Youtube
Twitter
Leur site

Propos recueillis par Antoine Barré

Publicités

Une réflexion sur “ Kickban : l’interview [align]décalée[/align] ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s